Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Une éponge qui sort de l’ordinaire!

Au cour d’une conversation avec ma copine Ingrid, qui elle aussi essaye de consommer différemment et raisonnablement, elle me disait qu’elle avait remplacé ses éponges industrielles (vous savez les carrés de couleur pastel moches façon carton quand ça sèche dont on se sert pour nettoyer la table ou le plan de travail dans la cuisine!) par des éponges en crochet/tricot qu’elle fait elle-même! L’idée est très bonne car 1. c’est plus joli puisque fait main et en fonction de ses goûts 2. c’est lavable donc 3. c’est réutilisable à l’infini! Étant donné que je suis nul en crochet et tricot; pourtant c’est pas faute d’avoir essayé d’apprendre avec ma mère; j’avais tout de même mis l’idée de côté dans ma tête, au cas où!

Et ce matin, en prenant mon courrier, dont je n’attendais absolument rien de bien particulier, j’ai découvert un petit paquet surprise! Tiens, qu’est-ce que ça peut bien être? Et en voyant le nom et l’adresse de l’expéditeur, je me suis dit « Ah la chipie! » (« chipie » étant un signe d’affection dans mon langage).

Et voici ma toute nouvelle éponge en tricot dont j’ai hâte d’en faire bon usage! Ça tombe bien j’avais prévu de faire un peu de ménage aujourd’hui!

Merci encore Ingrid!
Et si vous aussi vous aimez la création, n’hésitez pas à détourner une technique que vous connaissez en un objet utile et original!
Publicité

12 réflexions sur « Une éponge qui sort de l’ordinaire! »

  1. Hellook, je suis très en retard sur cet article!ces éponges s'appellent des Tawashi. c'est Japonais.On peut aussi le tricoter pour que ca devienne des ronds.C'est très pratique pour la vaisselle aussi.Perso, je les fais avec du fil de coton. ca se tricote en 1h et c'est joli !Merci pour ton blog, il y a pleins d'idées sympasBonne continuationPolyn

    J’aime

  2. Si on est nulle en tricot il y a aussi l'option de couper dans un vieux pull des rectangles. Il suffit alors de plier chaque rectangle en deux sur l'envers, de coudre comme si on faisait une taie d'oreiller, de retourner et de finir la petite couture :o).je fais ça depuis quatre ans et ça marche super bien. Je n'ai jamais eu des éponges aussi propres puisqu'elles sont lavées en machine chaque semaine. J'ai utilisé un vieux pull pour les éponges à vaisselle et un autre pour les éponges a \ »surface\ ». Comme ça je vois tout de suite laquelle fait quoi ! Merci pour votre blog qui regorge d'idées simples et sympas !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :