Une coupe de cheveux solid’hair !

Saviez-vous qu’en allant chez le coiffeur, vous pouviez faire don de vos cheveux pour qu’ils soient réutilisés pour des perruques destinées aux personnes atteintes de cancer ?

Marre des cheveux longs impossibles à démêler, alors j’ai fait un choix plutôt radical en me faisant couper 25cm de cheveux ! Et parce qu’une telle longueur a de la valeur, j’ai demandé à la coiffeuse de les garder pour en faire don à une association qui fait faire des perruques naturelles pour les personnes atteintes du cancer.

Continuer à lire … « Une coupe de cheveux solid’hair ! »

Je ne veux pas mourir d’un cancer du col de l’utérus…

Attention : La lecture de cet article pourrait raviver des souvenirs douloureux aux personnes ayant lutté (ou luttant toujours) et ayant subi une conisation du col de l’utérus. Cependant, il vise à sensibiliser les plus grand nombre et à vous inciter à faire un suivi gynécologique fréquent.

Continuer à lire … « Je ne veux pas mourir d’un cancer du col de l’utérus… »

La place des femmes dans le milieu du rock

En cette journée de lutte pour les droits des femmes, je voulais aborder un sujet qui me touche directement puisque c’est dans ce mouvement musical que je suis née, que j’ai été élevée, que j’ai grandi et qui m’a aussi quelque peu dégoutée.

En cette journée de lutte pour les droits des femmes, je voulais aborder un sujet qui me touche directement puisque c’est dans ce mouvement musical que je suis née, que j’ai été élevée, que j’ai grandi et qui m’a aussi quelque peu dégoutée.

Continuer à lire … « La place des femmes dans le milieu du rock »

Ecouter de la musique de « merde », un acte féministe.

Depuis des années, à chaque fois que je parle de mes goûts musicaux, je qualifie certains styles tels que la pop comme étant de la musique de « merde ». Sauf qu’un jour, mon copain m’a demandé après que je lui ai présenté une énième artiste que j’adore en décrivant son style comme étant nul: « pourquoi trouves-tu que c’est de la merde ? ». C’est là que j’ai compris que je me dévalorisais tout en dévalorisant les artistes que j’apprécie.

Continuer à lire … « Ecouter de la musique de « merde », un acte féministe. »
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer