Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Un courrier original

Un soir, après avoir fait une soupe de potimarron, je m’apprêtais à jeter dans ma poubelle à compost les graines de ce dernier divinement bien installé dans mon estomac! Je me suis alors dit en tant que parisienne ne possédant qu’un minuscule rebord de fenêtre: « ah si seulement j’avais un potager, je les aurais faîtes germer et peut-être que j’aurais eu de nouveaux légumes l’année prochaine! ». 
Et c’est là qu’une idée m’est venue. Pourquoi ne pas envoyer un courrier original à une personne que je connais et qui possède un jardin potager? Un courrier 2 en 1 puisque d’une part j’y ajoute une jolie carte faîte par moi-même tout en donnant des nouvelles (ça change des mails et sms) et d’autre part j’envoie à la personne de quoi agrémenter son potager, sans espérer un quelconque retour car donner c’est donner, reprendre c’est voler! D’autant plus lorsqu’on n’a pas participé à l’entretien du potager en question! 
Alors voici mon dernier courrier original en partance pour le potager de ma maman qui vit dans l’Aveyron! 
Il va de soit que toutes les graines sont bonnes à envoyer, il vous suffit juste de les faire sécher sur un morceau de journal pour éviter qu’elles ne pourrissent. Et bien sur, tant que ce sont des fruits et légumes cultivables en France. Un manguier ne survivra pas aux températures hivernales de nos régions… 
Publicité

Recycler vos restes de savon

Pour des raisons économiques et écologiques, le savon est le nettoyant que l’on favorise le plus lorsque l’on décide de vivre sans gâchis car c’est ce que l’on trouve le plus facilement sans emballages. On l’utilise aussi bien pour se laver les mains que pour se doucher. Il reste tout de même ce moment délicat où le bloc que l’on avait au départ s’est transformé en petit morceau difficilement utilisable. Voici une solution originale pour remédier à ce problème et ainsi, éviter le gâchis!



1. Mettez dans un bocal, rempli d’eau, vos petits morceaux de savon. Laissez-les ramollir toute une nuit.

2. Le lendemain, faites-les fondre au bain-marie avec l’eau du bocal.

3. Placez sur du papier cuisson bio des emportes-pièces (autant qu’il en faudra pour refaire des savons). Remplissez-les, à l’aide d’une cuillère, de pâte à savon.

4. Laissez refroidir puis démoulez vos savons.

5. Laissez sécher, réutilisez!

Sans gâchis:

  • Le savon restant au fond de la casserole peut aider à laver une partie de votre vaisselle sale.
  • Recyclez ou compostez votre papier cuisson bio.

Une éponge qui sort de l’ordinaire!

Au cour d’une conversation avec ma copine Ingrid, qui elle aussi essaye de consommer différemment et raisonnablement, elle me disait qu’elle avait remplacé ses éponges industrielles (vous savez les carrés de couleur pastel moches façon carton quand ça sèche dont on se sert pour nettoyer la table ou le plan de travail dans la cuisine!) par des éponges en crochet/tricot qu’elle fait elle-même! L’idée est très bonne car 1. c’est plus joli puisque fait main et en fonction de ses goûts 2. c’est lavable donc 3. c’est réutilisable à l’infini! Étant donné que je suis nul en crochet et tricot; pourtant c’est pas faute d’avoir essayé d’apprendre avec ma mère; j’avais tout de même mis l’idée de côté dans ma tête, au cas où!

Et ce matin, en prenant mon courrier, dont je n’attendais absolument rien de bien particulier, j’ai découvert un petit paquet surprise! Tiens, qu’est-ce que ça peut bien être? Et en voyant le nom et l’adresse de l’expéditeur, je me suis dit « Ah la chipie! » (« chipie » étant un signe d’affection dans mon langage).

Et voici ma toute nouvelle éponge en tricot dont j’ai hâte d’en faire bon usage! Ça tombe bien j’avais prévu de faire un peu de ménage aujourd’hui!

Merci encore Ingrid!
Et si vous aussi vous aimez la création, n’hésitez pas à détourner une technique que vous connaissez en un objet utile et original!

Soupe de pied de Brocoli

Pour une personne

1. Portez une casserole d’eau à ébullition avec le bouillon, une cuillère à soupe d’huile d’olive, une pincée de sel et de poivre.

2. Épluchez votre pomme de terre, coupez la partie marron du pied de brocoli et épluchez-le également. Ne garder que la partie tendre. Coupez en petits morceaux les légumes et incorporez-les à votre bouillon. Laissez cuire entre 20 et 30 minutes. Piquez les morceaux à l’aide d’une fourchette pour vérifier que la cuisson est finie.

3. Récupérez vos morceaux de légumes et un peu de votre bouillon que vous passez au mixeur. Ajouter du bouillon si besoin est. Gardez le reste du bouillon pour une autre recette.

4. Ajoutez la crème fraîche une fois la soupe dans votre bol, mélangez, dégustez!
Sans gâchis:

  • faites des chips avec les épluchures de pomme de terre

Recette: Dentifrice à la menthe

Voici une petite recette simple et rapide à faire avec peu d’ingrédients. Pour des dents blanches, une planète en bonne santé et un porte monnaie léger !


Commencez par mélanger le bicarbonate de soude et le sel dans votre bocal. Ajoutez de l’eau jusqu’à obtenir un mélange onctueux puis ajoutez l’huile essentielle de menthe (2 à 3 gouttes suffisent). Mélangez à nouveau, appliquez une portion de dentifrice sur votre brosse à dents et brossez-vous les dents comme d’habitude!

Le côté salé peut vous déranger, vous n’êtes pas obligé de mettre du sel mais sachez que les minéraux sont bons pour nos dents, alors essayez de vous habituer à ce nouveau goût!

(Ajout à la recette d’origine) Ajoutez 1 cuillère à soupe d’argile verte pour détartrer vos dents. Elle est souvent disponible dans des sacs en papier recyclé dans les magasins bio et parfois même disponible en vrac (biocoop Colombes).

Mise à jour : Natasha nous dit dans les commentaires que le bicarbonate de soude lui donne mal aux dents. Il se peut donc que cette recette ne convienne pas à tout le monde!


Mise à jour 2: Il existe désormais tout un tas de dentifrices zéro déchet vendus dans le commerce. Pourquoi ne pas vous y essayer ?